Ces fleurs et ces herbes qui se mangent

9 octobre 2017

B - comme BOUQUET FLORAL

Comme beaucoup de jardiniers picards, Jacqueline BARON aime laisser du temps au temps et profiter de ce que nous offre la nature à chaque saison. « La cuisine avec les fleurs, c’est un ensemble de saveurs nouvelles, mais aussi une esthétique nouvelle et colorée pour les plats. Chaque saison offre ses fleurs et ses saveurs différentes. Il faut juste savoir en profiter à la bonne période, car les fleurs ont une durée de vie très courte, chaque espèce est un plaisir dont on peut profiter quelques jours avant de devoir attendre l’année suivante. Cela permet de varier ses recettes tout au long de l’année, en profitant toujours de ce qui est réellement de saison. C’est la cuisine de l’éphémère, une cuisine rythmée par le temps. »

Tout le monde peut se lancer dans la cuisine des fleurs, c’est à la fois très simple et ludique et les saveurs à découvrir sont infinies… Ludovic DUPONT vous donne néanmoins quelques conseils avant de vous lancer.

 « Cueillez vos fleurs le matin, alors qu’elles ne sont pas encore tout à fait ouvertes, elles se conserveront ainsi beaucoup mieux. Récoltez-les avant que la chaleur du soleil ne fasse évaporer les huiles essentielles contenues dans les fleurs. Par ailleurs, méfiez-vous des « belles » fleurs, ce sont souvent les plus toxiques. Seuls 80% des fleurs se mangent. » Gare aux fleurs toxiques telles que le bouton d’or, la clématite, la digitale, le houx, l’iris, le lupin, le muguet, le perce-neige ou encore le rhododendron. « Une fois vos fleurs coupées, nettoyez-les avec de l’eau vinaigrée pour les débarrasser des insectes. Evitez les traitements chimiques, que ce soit contre les maladies ou contre les insectes. Il existe des solutions naturelles, plus douces pour l’environnement. A Valloires par exemple, nous n’utilisons aucun traitement chimique, pour des fleurs naturellement bonnes pour la santé. »

recette

Une fois vos fleurs nettoyées, il est préférable de les utiliser dans les 24 heures qui suivent la cueillette, car elles fanent rapidement. Vous pouvez également les garder au réfrigérateur dans un bocal en verre ou en plastique, ou simplement dans l’eau. Bien sûr, quelques préparations nécessitent de les incorporer dès leurs cueillettes (les huiles, vinaigres ou miels, par exemple). Vous pouvez aussi les cristalliser avec du sucre après les avoir mouillées au pinceau avec du blanc d’oeuf, pour le régal des papilles et des yeux.

Il est préférable d’enlever le pistil et les étamines des fleurs de bonne grosseur – comme les roses, les tulipes ou les hémérocalles – avant de les consommer. Enlevez également toute trace de pollen. Voilà c’est prêt, vous pouvez utiliser vos pétales en décoration de salade, plats divers salés ou sucrés, en confiture ou en tisanes !

Pour les petits comme pour les grands, la dégustation des fleurs permet d’apprendre de nouvelles choses sur le jardin. J’aime bien voir les visiteurs retourner au jardin après leur passage au restaurant et s’amuser devant un massif des fleurs qu’ils viennent de déguster !

Je pense qu’il faut surtout laisser travailler son imagination. Certes, au début, il faut quelques recettes de base, mais il devient vite possible de laisser aller son instinct pour créer soi-même des recettes étonnantes. Ca devient vite un jeu très prenant ! » 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer les sources et le site : http://quetedesoi.unblog.fr/

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels