Le Parfum, origines et senteurs

17 septembre 2017

B - comme BOUQUET FLORAL

Le parfum apparaît à l’aube des grandes civilisations, en Egypte, à Sumer, en Chine ou en Inde. Les origines du mot parfum remonteraient à la plus haute antiquité ; l’étymologie du mot, du latin perfumum, signifie « à travers la fumée». 

Les substances odorantes sont utilisées aussi bien lors de rites religieux, de rituels ou de sacrements, que pour les plaisirs (sensualité, séduction) de la vie quotidienne. Elles apportent un raffinement supplémentaire en cuisine, leurs vertus trouvent des applications en médecine et traitements thérapeutiques. 

La parfumerie médiévale reste entravée par des moyens techniques et des produits limités. Au XVème – XVIème siècle, les travaux des botanistes allemands et des ingénieurs vénitiens améliorent l’alambic, augmentent le nombre des huiles essentielles extraites par distillation et permettent la naissance de la parfumerie “alcoolique”. L’industrie de la parfumerie française, née à Grasse au XVIIIème siècle, domine l’Europe au siècle suivant. Dans l’univers mystérieux des senteurs, les parfums ont pris des noms exotiques, souvent liés aux essences principales dont ils sont issus. On classe ainsi les parfums en sept « familles » : les chyprés, les fougères, les cuirs, les orientaux ambrés, les hespéridés, les boisés et les floraux. 

Parfum

Grâce à l’alcool (utilisé à partir du XVIème siècle), on peut utiliser des essences plus fraîches et plus volatiles, des herbes telles que le romarin, la sauge ou le thym, des fleurs comme la lavande, ou les hespéridés. 

Ainsi sont nées les premières eaux de Cologne, appréciées de Catherine de Médicis ou de Napoléon Ier. Ces parfums très dilués,  préférés pour se laver aux eaux impures et porteuses des germes des grandes épidémies servent alors de produits d’hygiène. Napoléon en utilisait plusieurs litres par jour. A cette époque, les produits parfumés sont chers et réservés aux élites. Simon Barbe, parfumeur du Dauphin, écrit en 1699 un précis qui donne la liste de ceux qu’un homme bien né se doit d’utiliser : 

“…Il parfumera ses gants, tous ses accessoires en cuir, ses perruques, ses habits ; il s’enduira de pommades parfumées, se poudrera et se parfumera ; il boira des vinaigres et des liqueurs parfumés, prisera du tabac parfumé, fera brûler des pastilles odoriférantes à l’intérieur de sa maison garnie de pots-pourris,…” etc. 

Les dépenses de la cour de Versailles dans ce domaine étaient énormes – bien plus importantes que celles consacrées à la nourriture – et celles de Joséphine de Beauharnais font la joie des parfumeurs. Si, dans les sociétés orientales, le parfum conserve ses valeurs médicinale, religieuse, ésotérique mais aussi érotique, dans l’Occident puritain du XIXème et du début du XXème siècle, on tente par contre de chasser de nos alcôves cette « émanation du diable ». La sensualité revient avec les «années folles», qui voient la création de grands classiques comme Chanel n° 5 , Shalimar ou Arpège. 

ParfumAujourd’hui, assujettie aux «effets de mode» – comme le parfum «androgyne» et les senteurs «ozonales» -, la parfumerie risque de se couper de son histoire. De très grands parfums ne sont plus commercialisés car jugés démodés. La rose a aussi presque disparu, alors que le santal est à la hausse… 

Selon Elisabeth de Feydeau «Quand les soldats de Louis XV ont rapporté pour la première fois l’Eau admirable (son nom d’origine) de la ville de Cologne (d’où son nom actuel), après la guerre de Sept Ans, les gens ont commencé à l’utiliser pour ses vertus tonifiantes et revigorantes». On pouvait s’en frictionner le corps, l’utiliser pour des ablutions, en mettre dans sa soupe… Certains médecins la prescrivaient même en injection! Le succès a été incroyable et d’autres firmes se sont donc lancées dans sa fabrication… 

Outre Napoléon Bonaparte, Napoléon III et son épouse l’Impératrice Eugénie en était de grands adeptes. Pour preuve, la récupération qu’on en a fait par la suite. Le flacon ci-contre date de 1918… 

Texte de Jan Renette – 2010 – L’Essence de la Féminité

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer les sources et le site : http://quetedesoi.unblog.fr/

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels