Le Renouveau au travers de la Vie saisonnière

21 août 2017

BIODIVERSITE

 

 

Le printemps s’est annoncé par la multitude des fleurs, corolles et pétales. La période claire se déploie de jour en jour pour bientôt culminer au solstice d’été. Le renouveau s’inscrit dans chaque bourgeon, dans chaque nid de brindille, dans chaque goutte d’eau tombée dans les infractuosités de la pierre.

montagnes

La terre se couvre de mille couleurs, de mille chants d’oiseaux, de mille bourdonnements d’insectes. La sève parcourt de nouveau les arbres avec force et intensité. J’ai suivi presque fiévreusement, tous les jours de mars et d’avril, l’accroissement des feuilles des arbres, l’éclosion des fleurs, guetté la moindre hausse de température et goûté les premiers rayons de soleil. J’ai marché sur les sentiers, dans les forêts de hêtres et de sapins tapissés d’ails des ours, de violettes et d’anémones sylvie, parcouru les pâtures où s’élancent les pissenlits, le lierre terrestre et les boutons d’or.

J’ai trempé mes mains dans le ruisseau vif et limpide, plissé les yeux pris dans la lumière du soir qui jaillit en flots orangés à travers les branchages. J’ai aperçu dans le sous-bois -espace presque clos qui semble protégé par les fées- les fougères côtoyer les mousses et les perces-neiges sous les aubépines. Je me suis allongée sous le cerisier du japon aux fleurs délicates dans le bourdonnement chaleureux des bourdons et des abeilles. Cette nature fabuleuse m’a offert l’ail des ours que j’ai transformé en pesto, le pissenlit en miel et en macérat, l’ortie en soupe et en poudre, la résine de sapin en encens… La terre est encore très généreuse cette année et c’est comblée de délices et de beauté que j’ai célébré Beltaine en accueillant toute la puissance de fécondité et de fertilité de notre Mère la Terre.

Car si la saison des fruits n’est pas encore commencée, puisqu’il faut que les fleurs se fécondent, les végétaux sauvages nous ré- servent déjà de quoi nous nourrir et nous soigner. Ma pratique païenne et sorcière est ainsi indissociable de mes petites préparations d’herboristerie et de cuisine. Travailler avec les plantes fait partie de mon quotidien de même que la création d’objets et d’ingrédients rituels et d’outils de divination ou de protection. Pour moi, la matière est le support même de ma spiritualité car elle me permet d’exprimer mes élans créatifs. L’été qui arrive voit la réalisation des projets conçus pendant la longue période hivernale et mis en terre, à germer, à la fin de l’hiver – à Imbolc- et au début du printemps – à Ostara.

Le temps de la maturation vient avec l’été en vue de récolter les fruits, physiques ou immatériels de ce que l’on a planté. L’abondance et la générosité de la terre, des divinités et des esprits qui veillent sur le monde, sont immenses, et c’est par la bienveillance, la gratitude et le don envers eux et envers ceux que l’on aime et la communauté humaine entière que nous pouvons restituer un peu de ce qui nous a été offert. 

par June Lotophage

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer les sources et le site : http://quetedesoi.unblog.fr/

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels