La Mélisse Officinale

21 août 2017

H - comme HERBES

 

Melissa Officinalis. Famille des Lamiacées.

Synonymes : Citronnelle, Mélisse citron, herbe au citron, thé de France, piment des abeilles.

 

MELISSE

Description

La mélisse est une plante vivace atteignant une hauteur entre 30 et 80 cm, originaire de l’est du bassin méditerranéen. Elle fut ramenée en France par les bénédictins au-delà des Alpes et commença par être cultivée dans les couvents. Actuellement on la trouve aussi bien dans les jardins mais aussi à l’état sauvage poussant en zone tempérée, essentiellement en Europe et en Amérique du Nord. Elle est formée de nombreuses tiges à section carrée portant de larges feuilles opposées, ovales et dentées, d’aspect gaufré. Ses fleurs blanches à deux lèvres fleurissent de juin à septembre et emplissent les jardins d’une odeur fraîche et citronnée. 

Culture

Cette plante pousse en buisson et nécessite un ensoleillement maximal. Elle se satisfait de peu au niveau du sol, une terre rocailleuse, légère et sèche lui convenant parfaitement. Elle prolifère très rapidement et risque d’envahir votre jardin si vous ne l’endiguez pas. Les semis se font en février, puis le repiquage deux mois plus tard. Il est possible de la récolter dès l’année suivante juste avant la floraison en mai et en juin. Une seconde récolte est possible en septembre. 

Usages traditionnels

Les médecins arabes vantèrent dès l’Antiquité les vertus antispasmodiques de la mélisse officinale. Le philosophe musulman Avicenne lui attribuait la vertu de rendre le coeur joyeux. Elle fut utilisée en Europe au XVIIème afin de lutter contre la dépression nerveuse grâce à des tisanes mais aussi à l’eau de mélisse employée aussi bien pour soigner l’esprit que le corps. 

Propriétés thérapeutiques

La mélisse officinale aide à la digestion, à l’apaisement des vertiges ainsi que des syncopes. Elle excite la sécrétion hépatique augmentant le flux biliaire et donc apaise les troubles nerveux liés à une insuffisance hépatobiliaire. Bue en tisane ou en vin elle calme les crises de nerfs, l’anxiété, la nervosité, les déprimes ainsi que les troubles du sommeil. En outre, son action antivirale est due aux acides phénols qui combattent l’herpès et diminuent la fréquence des éruptions. 

Elle peut aussi être utilisée contre la varicelle et le zona et équilibrerait le fonctionnement de la glande thyroïde. 

Melisse_officinale

Utilisation interne

Infusion : 25 à 50 g de feuilles et de sommités fleuries par litre d’eau.

Laisser infuser 10 min. Prendre 3 ou 4 tasses par jour. Il est toujours préférable d’utiliser la plante fraîche afin d’en préserver l’arôme. 

Vin : Laisser macérer 50 g de plante fraîche pendant 48 h dans un litre de vin blanc. Prendre 2 cuillères à soupe en cas de besoin. 

Eau de mélisse : Faire macérer 15 jours dans un litre d’eau de vie blanche 50 g de mélisse, 5 g de cannelle, 15 g de zeste de citron frais, 10 g d’angélique, 15 g de coriandre, 10 g de clous de girofle, 15 g de muscade. Filtrer en pressant. Conserver en bouteille et absorber une cuillère à café en cas de malaise. Ou encore celle-ci, proposée par le Dr Jean Valnet dans L’Aromathérapie : 

Mélanger 3 litres d’esprit de vin à 33° avec 500 g de feuilles et de fleurs de mélisse, 16 g de racines sèches d’angélique, 125 g de zeste de citron. 

Laisser macérer pendant 9 jours en agitant chaque jour. Passer à travers un tissu fin puis remettre le liquide filtré et ajouter 200 g de coriandre, 40 g de noix de muscade concassées, 4 g de cannelle fine et 2 g de clous de girofle. Laisser macérer pendant 8 jours en remuant quotidiennement. Filtrer et ajouter 350 g d’eau distillée. Laisser reposer 24 h puis mettre en bouteille. L’usage se fait en interne permettant de faciliter la digestion et de lutter contre les spasmes musculaires. 

Il est possible d’utiliser ce vin pour nettoyer les plaies et les coupures, néanmoins il ne doit pas être consommé en cas de chaleur ou de soif intense. 

Usage externe

La feuille de mélisse fraîche peut être appliquée sur les piqûres d’insectes (abeille et guêpe) froissée et frottée sur la plaie après avoir enlevé l’aiguillon. Les feuilles peuvent être utilisées en décoction dans le bain, elles calment l’énervement et apaisent les règles douloureuses. En compresse, celles-ci soulagent l’engorgement mammaire et les ecchymoses. 

Huile essentielle

L’huile essentielle de mélisse est l’une des plus chères et des plus rares puisqu’il en faut 5 à 8 tonnes pour obtenir 1 kg d’huile essentielle (HE). En général est vendue de l’oleum melissae indicum, faite avec les feuilles, que les vendeurs font passer pour de l’huile de mélisse. En outre, celle-ci comporte moins de vertus curatives que la vraie. Si l’huile essentielle est pure, sur le flacon il y aura marqué

100% mélisse, sinon vous verrez par exemple 30% mélisse et 70% citronnelle (cymbopogon nardus). 

Cette huile se mélange bien avec le myrte, la rose, le néroli, la lavande, le citron, le pamplemousse, le bois de rose, la camomille, le ciste ladanifère, l’arbre à thé et le géranium. Il est conseillé de l’utiliser en massage pour détendre les personnes angoissées en la diluant dans une huile végétale. 

Cuisine

Les jeunes pousses peuvent être ajoutées aux salades afin de donner un goût citronné. Il peut être intéressant de faire cuire les poissons et légumes à la vapeur sur un lit de mélisse. De même quelques feuilles parfument les volailles, les champignons, les potages, les farces. Elles relèvent aussi les viandes blanches. Elle est utilisée en pâtisserie, dans les gâteaux et les entremets à base d’orange ou de citron. La mélisse donne un parfum délicieux au vinaigre : laisser macérer la plante une dizaine de jours, filtrer et remettre en bouteille. 

Quelques Recettes de Cuisine

Crème de poireaux à la mélisse

Ingrédients : 1 oignon, 2 poireaux + 1 pour la décoration, 1 grosse poignée de mélisse, 1 litre de fond de volaille, 1 grosse pomme de terre coupée en 4, 1 filet de jus de citron, 6 cuillères à soupe de crème épaisse, Sel fin de cuisine, Poivre en grains au moulin. 

Dans une casserole, faites suer l’oignon et les 2 poireaux tranchés, ajoutez la mélisse ciselée, couvrez et laissez quelques minutes à feu très doux pour que tous les ingrédients rendent leurs sucs. Faite suer le dernier poireau dans une casserole à part, laissez en attente, mouillez avec le fond de volaille et une pomme de terre coupée en quatre. Laissez mijoter sur feu moyen 15 minutes, passez le tout au mixer. Salez, poivrez, ajoutez un filet de jus de citron et un peu de mélisse ciselée. Fouettez la crème. Versez la crème de poireaux dans chaque assiette creuse, garnir d’une cuillère de crème fouettée et de quelques rondelles de poireau. 

Pétoncles blancs à la mélisse

Ingrédients : trois livres de pétoncles blancs, douze feuilles de mélisse environ, huile d’olive, beurre, poivre blanc, un demi verre de vin blanc (facultatif). 

Commencez par nettoyer les pétoncles, c’est à dire par enlever les coquilles sinon vous risquer de les retrouver dans le jus de cuisson. Le pétoncle est assez fragile, il ne résiste pas longtemps après la pêche, c’est pour cette raison qu’on le trouve le plus souvent vendu décoquillé loin de la mer. Si vous les achetez encore enfermés dans leur coquille, ils auront été préalablement dessablés par le mareyeur, mais vous devez néanmoins les rincer dans plusieurs eaux, jusqu’à qu’il n’y ait plus de sable au fond de votre bassine. 

Ne les laisser pas tremper dans l’eau non salée. Dans une cocotte faites chauffer un peu d’huile et de beurre. Versez les pétoncles et couvrez, toute la cuisson se fait à feu vif. Au bout de trente secondes environ, ajoutez un demi-verre de vin blanc, remuez et couvrez encore pour trente secondes. Mettez alors les feuilles de mélisse grossièrement coupées, et quelques tours de poivre blanc. Remuez, couvrez, et continuez la cuisson jusqu’à ce que tous les pétoncles soient bien ouverts. 

Pêches jaunes rôties à la mélisse

Ingrédients (pour 4 pers.) : 4 pêches jaunes, 2 abricots, 1 poignée de framboises, 1 verre d’eau, 15 feuilles de mélisse séchée, Beurre (facultatif), Sucre blond de canne. 

Coupez les pêches (préalablement lavées) en deux et ôtez le noyau. Placez dans un plat à gratin, côté bombé en dessous. Versez l’eau et les feuilles de mélisse dans le fond du plat. Ajoutez les framboises. Sur chaque demi fruit, déposer un petit dé de beurre (ou pas !) et saupoudrer du sucre. Enfournez à 180°C pendant 30 minutes et laissez dans le four éteint pour 30 min de plus. Servir tiède ou froid. 

Cheese cake au fromage de chèvre et à la mélisse

Ingrédients (pour 4 pers.) : 200 g de fromage de chèvre frais, 150 g de crème fraîche, 100 g de sucre en poudre, 75 g de beurre, 3 oeufs, Zestes de citron, 1 bouquet de mélisse. 

Râpez les zestes de citron et hachez la mélisse puis séparez les blancs des jaunes et montez les blancs en neige. Beurrez un plat en terre et préchauffez le four à 160°C. Dans un saladier mettez les jaunes d’oeufs et le sucre et fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le fromage de chèvre frais, la crème et les zestes de citron, mélangez. Faites fondre le beurre à feu très doux, incorporez-le au mélange. Avec les précautions d’usage, mélangez les blancs battus en neige et la mélisse hachée au mélange. Versez la préparation dans le plat beurré et faites cuire pendant 50 minutes .Ce gâteau est aussi bon tiède que froid, il peut être accompagné de figues confites ou de confiture de figues et d’amandes fraîches. 

Sources :

Le petit Larousse des plantes

L’aromathérapie, Dr Jean Valnet www.aroma-zone.com

http://www.epicurien.be/recettes/herbes-condiment/melisses/recette-a-la-melisse.asp

http://estran.canalblog.com/archives/2007/08/03/5772529.html

http://www.recettes-et-terroirs.com/recette_detail-1-916.html

http://www.cleacuisine.fr/autres-desserts/p-ches-r-ties-la-m-lisse/

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer les sources et le site : http://quetedesoi.unblog.fr/

 

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels