L’EAU, LE MIRACLE OUBLIE

22 juin 2017

N - comme NATURE

Et pourtant l’eau est partout ! Nous y sommes immergés, nous y sommes nés et la création a fait de l’eau toute chose vivante. Cette histoire n’est pas seulement l’histoire de l’eau, elle est surtout un essai sur cet élément magique que nous avons oublié, délaissé et sali. 

L’eau a des secrets qu’elle n’a pas encore révélés. Cette eau qui nous constitue porte toute notre mémoire cosmique. Il nous faut la reconquérir, qu’elle touche à nouveau notre conscience, qu’elle soit à nouveau sacralisée, qu’elle redevienne la source de notre vitalité. Elle a participé à l’émergence de cette conscience qui nous imprègne, elle a en elle la mémoire des temps disparus, elle est l’écho de notre dimension cosmique, elle est la messagère de l’univers vibratoire dans lequel nous baignons. 

source 2

Malheureusement nous la considérons comme un élément banal parce qu’elle est partout. L’eau, cette compagne de chaque instant, peut nous donner beaucoup, mais à nous d’en décrypter le message. Si actuellement quelques chercheurs isolés s’acharnent à trouver les clés de l’énigme, il est évident que la communauté scientifique s’en est désintéressée, la considérant comme un corps neutre et insignifiant. Pour l’instant la science est passée à côté du miracle. 

L’histoire de l’eau est un conte de fées. Sa magie opère à la fois au niveau physique et spirituel, c’est-à-dire au niveau de notre corps et de notre esprit en commençant par notre mental. Nous pouvons communiquer avec elle dans plusieurs dimensions, et pas seulement sur le plan de notre perception physique lorsque nous la voyons comme une source, un fleuve ou un océan. L’eau porte le symbole à la fois de notre dualité et de notre unité, de l’union du ciel et de la terre, de l’union des royaumes visibles et invisibles. Pour l’instant elle dort, nous l’avons chassée de notre conscience. 

Alors cette eau nous concerne, surtout celle que nous buvons, celle qui nous est livrée par les collectivités publiques ou vendue en bouteilles par des publicités alléchantes, aux paysages grandioses de Paradis Perdus, cette eau dont le message est codé quelque part au plus profond de nos cellules et dont nous avons perdu la mémoire et oublié le signe. 

Comment peut-on imaginer que quelque chose de banal puisse cacher l’insolite, l’étrange, l’inexplicable ? Comment imaginer avoir à notre disposition à l’infini, presque partout, à un coût ridicule, quelque chose qui pourrait modifier les terrains de maladie en terrains de santé et qui au contraire, par notre ignorance et notre négligence, sert souvent à accélérer notre dégénérescence et notre vieillissement ? 

sourceCette eau qui ne parle plus, qui non seulement est devenue inerte, saturée de nos propres scories, a inversé le sens de la vie qu’elle était censée faire naître et maintenir dans son ordre harmonieux. Cette eau concourt maintenant insidieusement à propager les maladies de notre civilisation industrielle  et technologique. 

Pourtant nous recherchons avec obstination et fureur, la santé, la vitalité et l’éternelle jeunesse, et invariablement nous nous retrouvons avec la maladie, la dégénérescence et la vieillesse, qui nous amène peu à peu vers la trappe de cette terrifiante mort physique, que nous cachons et que l’on nous cache le plus possible. Alors, vous allez découvrir que l’eau est un moyen de communication avec un royaume invisible à nos yeux, mais essentiel à la vie ; c’est une porte ouverte sur un monde infini d’énergie et de conscience, ce monde qui commande notre univers matériel et que l’enfermement dû à vos cinq sens et à votre mental vous cache, et même vous dissimule. 

Vous allez découvrir que cette eau va être l’autoroute de l’information de toute la vie et que de sa qualité dépend la qualité et la fluidité de cette information ; qu’elle se ferme à la vie en se transformant en eau de mort si elle est polluée ou chargée d’éléments indésirables et contraires à la vie. 

Vous allez découvrir en même temps qu’il est nécessaire de casser tous les préjugés et les idées reçues à son sujet, forgés par l’information officielle. Vous allez découvrir que, de l’eau matérielle et physique à l’eau alchimique et subtile, il y a un chemin personnel à parcourir, chemin qui vous révèlera une eau à plusieurs visages, et qui, en agissant sur vous, va atteindre puis transformer progressivement les différents plans physiques et mentaux, vous permettant ainsi de vous réapproprier l’immense force du champ de votre conscience et de votre pensée. 

Vous allez, en la buvant par degré, l’apprivoiser, utiliser son pouvoir, provoquer des réactions qui vont modifier ses structures intimes et agir sur les vôtres. Vous allez regagner votre  » centre « , là où règne l’harmonie, l’ordre naturel de la vie, là où dans cette profondeur, demeure une parcelle d’éternité, où se niche le bonheur, votre divinité intérieure. Vous allez réveiller en elle, et après en vous, des fonctions qui dorment depuis toujours, que vous n’utilisez pas parce que vous ne savez pas les trouver et que vous n’en avez pas les clés. 

Vous allez découvrir qu’elle est la médiatrice et la messagère entre, d’une part, votre corps enfin retrouvé, épuré, épanoui, rajeuni, et, d’autre part, l’immense besoin de bonheur et d’amour que vous avez au fond de l’âme et que vous ne pouvez exprimer et répandre. Vous êtes enfermé dans la maladie, la souffrance et la fatalité de la violence que déverse notre monde  » civilisé « , malade de sa propre peur ; à cet instant, vous aurez peut-être enfin découvert que ce mariage entre l’eau et vous-même est une histoire d’amour, un amour oublié, vieux comme le monde des étoiles et éternel comme votre âme. 

À cet instant, et à cet instant seulement, vous aurez réalisé que par votre pouvoir et votre volonté, que par delà la médiocrité du quotidien, par delà les fatalités que vous attirez, vous aurez rejoint le pouvoir de l’eau ; car plus vous vous donnez à l’eau, plus elle se donne à vous. 

Plus cette eau saura trouver le chemin de votre âme, plus cette âme saura faire resplendir la vie dans votre corps et rayonner autour d’elle l’admirable harmonie du monde, où dans son sein, un jour elle naquit. Alors… un conseil : plongez-vous dans ce magnifique livre ! 

L’intention de l’auteur n’est pas simplement d’analyser l’eau sur le plan physique, chimique ou alchimique, de trouver des explications rationnelles sur ses étrangetés et anomalies, par rapport à votre compréhension de l’univers. Non, dans ce livre il s’agit de faire appel à vos possibilités cachées de force et d’énergies, tapies dans le sanctuaire de votre être, possibilités endormies, ignorées, écartées par votre incroyance envers vous-même, et aussi par votre croyance en la fatalité du malheur, de la maladie et de la souffrance. Il s’agit pour vous de découvrir peu à peu, qu’une certaine eau nécessaire à la vie et à votre corps, peu coûteuse et abondante, va être à la base de votre régénération progressive, que c’est une sorte de chemin initiatique que cette eau va vous faire entreprendre. 

En fait vous vous apercevrez en fin de compte, que cette eau alchimique, au-delà des apparences, par une maturation silencieuse, une transmutation cellulaire, par votre ténacité, va vous ouvrir un autre plan de conscience, vous faire rejoindre un espace encore inconnu et insoupçonné, là où la vie n’a toujours été qu’harmonie, santé et vitalité, là où le malheur s’éloigne, la fatalité disparaît. Là où la souffrance et la violence intérieure abdiquent enfin devant l’amour du monde. 

source1

Il ne s’agit pas de croire ou ne pas croire, il s’agit de le vouloir, OSER LE FAIRE !

 Vous verrez :

Boire une certaine eau est une manière de vivre.

Ne pas en boire ou mal en boire, l’est aussi.

Faites la différence, et vous verrez !

 Alors, vous sentirez que quelque part vous avez changé, et que si vous changez, vous changez le monde ; ce n’est plus le monde qui vous change ; il est là votre pouvoir souverain. 

Vous êtes les créateurs du monde.

L’eau de votre corps vous y aidera.

 La source a soif d’être bue, afin de vous transmettre la musique de l’univers ; cette musique qu’elle murmure depuis une éternité (indifférente au temps de l’homme enchaîné) et qui attend, immuable, que vous la captiez. Dans une deuxième partie, nous aborderons le côté pratique.

Ecrit par Carmen pour la Magazine FLEUR DE LA NOUVELLE TERRE

 l'eau

Ces extraits ont été tirés du livre de Jacques COLLIN, L’eau, le miracle oublié (Guy Trédaniel Éditeur). Un livre à mettre d’urgence entre toutes les mains !

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels