La pureté du monde Devique face à la Terre

14 mars 2017

N - comme NATURE

SoleilUn jour, en travaillant au jardin, j’eus l’impression d’être submergée par la pureté du domaine dévique, ce qui semblait détoner avec mes mains sales, pleines de terre. 

 L’Ange du paysage répondit à mes pensées : 

Qu’est-ce que la saleté, sinon la substance même de cette planète raffinée au cours des éons, la semence base de la vie à la disposition de tous et de toute vie qui ne se garde pas elle-même pour elle-même mais que tous peuvent transporter librement ? Cette immense pureté que tu sens en nous est parfaitement applicable à la Terre. 

Il y a des hommes qui n’aiment pas notre pureté, car elle est étrangère à leur environnement habituel, et il y en a d’autres encore qui ne ressentent pas la pureté parce qu’ils sont trop centrés sur eux-mêmes. Ceux qui arrivent jusqu’à nous, nous les élevons. Quand vous êtes dans notre aura et que vous accédez à votre être, vous êtes élevés parce que nos rythmes sont en harmonie. En fait, nous pouvons aider les humains à réaliser la paix intérieure. Il devrait toujours y avoir de vastes zones où les arbres règnent souverainement, sans être troublés, et où nous pourrions vous réconforter. De telles régions feraient finalement beaucoup pour la guérison des nations. 

SOUS BOIS

Les dévas commencèrent à m’éduquer sur les interrelations dans la vie en disant : 

Tu peux voir que le givre qui apparaît sur un carreau de fenêtre quand tu souffles dessus un jour où il fait froid est une partie de toi, ou que les plantes que nous « nourrissons » avec nos radiations font partie de nous. Vois aussi que toute chose est une matérialisation différente d’une seule vie. 

Nous avons une complète liberté d’entrer et de sortir de l’existence l’un de l’autre, sans aucun obstacle. Ne vois-tu pas que c’est le but de la vie de se manifester pleinement sur les niveaux extérieurs et d’être en même temps pleinement unie et consciente de l’Unicité ? C’est la réalité. Une vie respire à travers toutes. Respecte toute, car elle fait partie de toi et tu fais partie d’elle.

Enfants des éléments, conscients que vous êtes composés des éléments et que vous en faites partie, réjouissez-vous. Le monde et vos corps ont été perfectionnés au cours de longs âges pour que vous puissiez trouver et exprimer la joie du Créateur dans toutes ses manifestations. L’humanité d’aujourd’hui se trahit elle-même parce qu’elle se pense en termes de séparation. Comment est-il possible que vous puissiez penser que vous êtes séparés ? Comment est-il possible que vous ne sachiez pas que quand le vent souffle il fait partie de vous, que le soleil fait partie de vous avec chacun des rayons qu’il vous envoie, que vous êtes issus de l’eau et que l’eau vous joint tous, que sans l’air que vous respirez vous ne pourriez pas vivre ? 

Comment pouvez-vous être assez obtus pour ne pas savoir que si un être souffre, la conscience entière de la Terre partage cette souffrance, et que si un être se réjouit, la conscience totale le sait et se réjouit ? 

Nous voulons faire pénétrer en vous tous la conscience de l’Unicité. Ce concept est accepté et interprété partout, mais nous voudrions mettre l’accent sur son côté pratique, le fait que vos corps à vous tous sont Un avec l’environnement et que vous ne pouvez pas maltraiter la Terre sans vous faire du mal à vous-mêmes. 

fleurNon, ce n’est pas un message nouveau, mais l’humanité ne semble pas réaliser que l’Unité n’est pas confinée aux niveaux élevés où elle place Dieu, mais qu’elle existe proprement ici et maintenant. Déranger les modèles subtils de la Terre, les interactions de la vie naturelle, c’est interférer avec les processus de l’Un et ruiner les promesses d’avenir de l’humanité. Nous devons répéter encore et encore le besoin qu’a l’homme de reconnaître l’Unité. Nous ne pouvons appuyer cela avec assez de force. Etes-vous surpris par la violence des éléments ? Ils seront encore plus violents, à moins que l’homme ne recueille ce message et n’agisse en conséquence. 

Tu parais presque malade de l’intensité avec laquelle j’essaie de te faire passer cela ! Il te faut ressentir toutes les fois que tu t‘harmonises avec l’infini. Alors tous les éléments déversent joyeusement l’essence de ce qu’ils sont, leur Unicité. Cette unité est le but de la vie. Aimez toute vie et joignez-vous à elle car elle est une partie du Créateur et une partie de vous. 

Le sens de l’humour était une qualité à laquelle les Dévas donnaient une priorité spéciale. La manière dont ils le voyaient et y participaient était unique et stimulante. 

« Il y a de nombreux mouvements qui, telles des rivières, s’écoulent du trône de Dieu et traversent les sphères. Il y a par exemple l’harmonie de mouvement, qui part d’un faible rythme et qui s’étend à toute la vie, maintenant le contact avec la beauté. Il y a la grâce, qui se courbe jusqu’à notre conscience mais qui maintient un lien étroit avec l’En-Haut. 

Mais nous vous présentons avant tout le sens de l’humour, qui peut opérer à tous les niveaux à la fois, qui bondit et traverse l’univers  à la vitesse de la lumière. Etant la lumière elle-même, il fond et élève tout ce qu’il contacte. Les Dévas de la gaité ont un immense champ d’action, avec leurs entrées là où tous les autres sont en défaut. Ils ont de l’influence dans tous les royaumes, mais c’est dans l’humanité qu’ils trouvent leur extension la plus complète. C’est le plus grand des privilèges que d’être un déva de cet attribut, de voir l’obscurité la plus dense devenir lumière en un éclair et ouvrir la route à des myriades de nos multitudes. Dans les profondeurs du désespoir, un sourire peut apparaitre et une âme peut se sentir revivre, prête pour le changement et le mouvement. Le temps et le lieu ne sont plus rien. Il n’y pas de route tortueuse à grimper, car une touche d’humour transporte une âme dans un autre monde. 

Nous ne vous disons pas quoi faire ; nous n’essayons pas de vous endoctriner. Nous expliquons simplement, à notre point de vue, le travail merveilleux de la gaîté. Dieu a créé toutes les merveilles, mais peut-être la plus magique de toutes est-elle quand nous voyons soudainement un éclair de lumière venu de l’endroit le plus inattendu – quelqu’un a ri, et tout est bien. Les humains négatifs peuvent décrocher en une seconde, sourire et voir une nouvelle route. Ceux qui sont enfoncés dans la routine, ceux qui attirent à eux toutes sortes d’obstacles, peuvent d’un seul coup voir le côté ridicule de la vie et par là être libérés. 

violette

Nous, Dévas, sommes très occupés dans notre travail spécialisé, bondissant d’une dimension à une autre avec la plus grande subtilité. C’est l’art le plus délicat, car chaque forme de vie diffère et répond différemment  notre action. Nous devons être prêts au moment critique pour tirer avantage de la plus légère modification dans les complexités de la vie et être là, entièrement présents, pour agir sur le bon levier, pour ainsi dire, et faire pénétrer la lumière. Là où d’autres anges ont peur d’aller, nous pénétrons et formons un réseau d’aide continue quoiqu’instantanément changeante. Et nous faisons toujours dans la joie ce que nous faisons. Il nous est beaucoup demandé. Notre récompense est grande. 

Alors, rappelez-vous, hommes, la prochaine fois que quelque chose excitera votre imagination et amènera une perspective différente, que Dieu vous a accordé un autre de ses dons, peut-être par notre intermédiaire, et réjouissez-vous avec nous de la signification merveilleuse de la vie ! 

L’essence consciente des végétaux par Dorothy Maclean sur le blog de Francesca http://quetedesoi.unblog.fr/ (Merci de respecter mon travail de saisie en citant ce lien)

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels