Le figuier, première plante cultivée par l’homme

23 février 2017

e - le FIGUIER

LA FIGUE (Ficus carica) n’aurait pas été domestiquée il y a 6 500 ans, mais il y a 11 400 ans, c’est-à-dire plusieurs milliers d’années plus tôt qu’il n’était admis jusqu’à présent. Une équipe de chercheurs israélo-américaine qui publie une étude sur le sujet dans la revue Science (1) souligne en outre que cette domestication se serait produite environ un millier d’années avant celle des premières céréales et des légumes.

 FIGUIER

L’histoire du figuier est l’histoire d’un arbre qui a nourri l’homme et ses animaux avec une si grande générosité sans lui demander de gros efforts de culture. Le figuier symbolise la volonté de survie mais aussi la richesse naturelle. Il s’accroche au moindre creux de rocher, la moindre fissure pour y puiser l’eau nécessaire à sa survie. L’homme peut y voir une analogie avec le courage, l’intelligence et la volonté qu’il est nécessaire de déployer pour vivre et réussir son expérience sur la terre. Une recette : Le pudding de Noël aux figues sèches et aux dattes.

Teb des Egyptiens, Mgys des Perses, caprificus des Romains, Ettin des Arabes, l’histoire du figuier est l’histoire d’un arbre qui a nourri l’homme et ses animaux avec une si grande générosité sans lui demander de gros efforts de culture. Le figuier a longtemps gardé son secret jusqu’à sa découverte par les Egyptiens. Il était déjà cultivé au temps de l’Egypte pharaonique et considéré comme un don des dieux pour sa prodigalité. Les Egyptiens avaient compris l’association du figuier et du Blastophage. Alors, pour un meilleur rendement de leurs vergers, ils y suspendaient des rameaux de caprifiguiers ou figuiers sauvages.

Le genre Ficus, nom latin peut-être dérivé du grec syké d’origine phénicienne, est un arbre de la famille des Moraceae comme les mûriers et son existence au quaternaire est prouvée par les empreintes de feuilles et de fruits fossilisés dans le Bassin parisien. Le figuier commun à fruits comestibles, Ficus carica (du nom de la région dont il serait originaire, Carie) existe depuis au moins 4000 ans avant J.-C. puisqu’à cette époque sa culture était déjà pratiquée au Moyen Orient et ce sont les Phéniciens qui le firent connaître en Méditerranée. Les Carthaginois, puis les Grecs étendent sa culture et les Romains la propagent dans tout le Bassin méditerranéen en généralisant sa plantation.

Au 6e siècle avant J.-C. il est introduit en France par les Grecs et c’est beaucoup plus tard, seulement au 7e siècle de notre ère qu’il s’étend de la Perse vers la Chine. Le figuier s’est ainsi étendu en culture progressivement et a atteint les contrées les plus lointaines. On le retrouve actuellement en Chine, en Inde, en Ethiopie, en Arabie Saoudite, en Australie et en Californie où il a été introduit et y a connu une large expansion.

Le figuier de Barbarie ou Opuntia Ficus-indica appartient à la famille des Cactaceae. C’est un cactus à longue durée de vie et à grand développement, il est originaire du Mexique et du sud-ouest des Etats-Unis d’Amérique. Importé dans les pays méditerranéens, il s’est très bien acclimaté notamment en Afrique du Nord autrefois appelée par les Européens : la Barbarie d’où son nom : figuier de Barbarie.

La figue était à la base du régime des athlètes en période olympique. Selon Horace, le figuier a donné son nom au foie, ficatum, depuis qu’un éleveur romain nommé Agicius engraissa ses oies avec des figues pour obtenir un foie gras au goût particulièrement apprécié des nobles romains. Cléopâtre en fit son fruit préféré au point que l’aspic devant la tuer avait été caché dans une corbeille de figues qu’elle avait elle-même demandée.

En France, la figue connut un réel succès à partir du règne de Louis XIV et ce jusqu’à la fin du XIXe siècle. Le jardinier de Louis XIV, un fervent défenseur du figuier, en fit des plantations au Potager du Roi à Versailles, taillées en espaliers contre des murs ensoleillés. Trop fragile pour être transportée, la figue était produite au sortir de Paris, dans la commune d’Argenteuil. On y trouvait quelque 50 hectares de figuiers plantés sur des coteaux exposés plein Sud. Cette production, de petite dimension mais de grande qualité gustative, a aujourd’hui disparu mais elle aura donné son nom à quelques variétés comme « la Rouge d’Argenteuil » plus connue sous le nom de « Dauphine ».

FIGUE

 Les Grecs firent de la figue un mets de choix et les oies du Capitole étaient gavées de figues. Mythologie ou réalité, la figue a toujours joué un véritable rôle culturel et gastronomique sur tout le pourtour méditerranéen. Et cela se poursuit encore aujourd’hui car au même titre que l’olive, la figue est méditerranéenne, charnue et pleine de soleil.

Le figuier est également intimement lié à l’histoire romaine. On dit que c’est sous cet arbre que Romulus et Rémus furent abandonnés et trouvés par la louve qui les allaita. L’histoire dit aussi que Caton présenta aux sénateurs une figue fraîche pour leur faire prendre conscience que la cité punique n’était qu’à trois jours de Rome. Le fruit figurait enfin en bonne place dans tous les menus de la Rome antique (il était recommandé aux athlètes) et avec le blé et l’olive, la figue restera, durant des millénaires, la base alimentaire des civilisations méditerranéennes.

Le figuier est sacré pour les Bouddhistes, les Mahométans et les juifs. Le fruit du figuier est le symbole de la Terre promise à cause de sa valeur alimentaire et de ses propriétés thérapeutiques.

La tradition chrétienne y voit au contraire un arbre maudit car la figue serait le vrai fruit défendu qu’Eve croqua, et non pas la pomme (on note d’ailleurs que l’arbre de la connaissance que peint Michel-Ange n’est pas un pommier comme le voudrait le récit biblique, mais un figuier. Or le mot « figa » en italien désigne à la fois le fruit du figuier et le sexe de la femme). La feuille de figuier sera également le premier cache-sexe d’Adam.

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Inscrivez-vous à la New-letter

Bienvenue !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels