Chasser les a priori sur la nature

1 février 2017

N - comme NATURE

 

 terre et mainC’est sale dehors, vraiment. Il y a des insectes et ils vous piqueront probablement. Les oiseaux planent juste en attendant pour lâcher sur vous leurs excréments. Les vers rampent sur le chemin prêts à se transformer en matière poisseuse et collante sur vos chaussures quand vous leur marcherez dessus par accident. Si vous tombez amoureux, c’est beau, mais il faut que cela corresponde exactement à la définition étroite de la société… 

Et donc il s’agit de trouver un «autre» avec les bons critères et d’oublier la SENSUALITÉ à moins de dépenser BEAUCOUP D’ARGENT en sous-vêtements parfaits, parfums et restaurants à thèmes aphrodisiaques de préférence, dans un lieu exotique et stimulant comme Bora Bora. 

Il est temps de jeter ces chaussures trop serrées auto-imposées, pour laisser place à une vie ouverte à tous les possibles, tous les espoirs, pleine d’amour, de plaisir et de santé ! Tortillez vos orteils avec plaisir et plongez-les profondément dans les plages de sable et dans la terre des collines dès que vous avez la chance de pouvoir le faire. 

D’accord, je n’ai pas encore eu un orgasme spontané en marchant sur le sol mousseux d’une forêt, juste moi et Mère Nature… Ni à la vue d’un coucher de soleil spectaculaire, au spectacle de la nouvelle lune et de Vénus scintillant dans le noir du ciel. Mais j’ai connu l’ivresse au milieu des plaisirs sensuels de la Nature et j’ai ressenti la puissance, le respect, l’ouverture infinie à la vie et les désirs irrépressibles d’aller coller mon nez dans les boutons roses de chèvrefeuille par la fenêtre. L’extase physique est-elle si différente ? 

Et maintenant c’est votre tour. Oubliez toutes ces idées où «l’extérieur» est sale ou effrayant. Trouvez un lieu extérieur où vous vous sentez en sécurité pour communier pleinement avec la Terre les yeux fermés, et où vous êtes raisonnablement certain de ne pas être dérangé. Allongez-vous. Maintenant fermez vos yeux. Laissez votre dos s’enfoncer dans le sol, dans l’herbe ou les trèfles ou le plantain, dans la mousse douce. Ressentez votre corps qui fusionne avec la terre, laissez- la suivre les contours de votre cou, de votre dos et l’arrière de vos jambes en vous détendant dans Son corps Terreux. 

Ou allongez-vous sur le ventre et sentez la Terre sous vos joues, votre poitrine, votre ventre et vos cuisses. Les yeux fermés, ouvrez-vous. Ecoutez le chant d’un oiseau, ou le tumulte des voix du Printemps, le bourdonnement des insectes, des abeilles, le son des rires, la voix du vent quand il souffle sur la terre, à travers les feuilles des arbres et autour des collines. 

Que pouvez-vous sentir et goûter ? Ouvrez votre bouche et voyez si l’air a un goût. Ouvrez vos sens au parfum de fleurs, de l’herbe et des plantes, des pollens. Peut-être vous chatouillent- il le nez comme le poivre, peut-être êtes-vous pleine de souvenirs agréables associées aux parfums de la Terre. 

la terre

Sentez la chaleur du soleil sur votre corps, sentez la Terre chaude sous votre corps. Pouvez-vous ressentir les battements de votre coeur, le flux de votre sang ? Relâchez-vous plus profondément et sentez la profonde et lente pulsation de la Terre. Ouvrez votre être entier à Son chant de Sirène, comme les fleurs appellent ceux qui les féconderont avec du pollen : Appelez les caresses du vent pour que le pollen atteigne l’arbre plus loin, appelez l’abeille pour qu’elle brosse ses pattes, appelez la bouche du papillon pour qu’elle aspire le nectar. 

eauApprenez à donner l’Appel, comme les oiseaux qui appellent ceux qui s’accoupleront avec eux… paradant, sifflant, chantant, construisant les plus beaux nids, déroulant le plumage soigneusement lissé. Envoyez un message de grâces silencieuses à la Terre pour son soutien, pour ses brises, pour sa chaleur interne, et son humidité. Sentez le fer dans votre sang, le sel, l’eau, l’oxygène, la vie où tout s’entremêle. Quand l’expérience a rempli votre âme, éveillez-vous, et en retournant à votre monde ordinaire, enroulez-vous dans cette énergie hautement chargée de vie, que la Terre vous a donné. 

Enfoncez profondément votre nez dans une fleur, humez la promesse de l’Eté, sentez la caresse du vent, laissez votre imagination s’envoler au loin avec les souffles des plantes. Laissez les fleurs de pommier et les chatons pleuvoir sur vous. Dansez sous la douche de l’été. Vibrez à l’apogée créative de Mai.

 

Publié sous le titre de “Orgasmic Earth : the Sensual Call of May” at The Oracle Magazine

http://www.globalgoddess.org/news/Oracle/Beltane2007/index.htm

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels