Imiter la Nature

21 janvier 2017

N - comme NATURE

 

NATUREQuand une forêt ou un terrain sont dégradés, la nature commence le processus de guérison en envoyant des plantes robustes qu’en d’autres circonstances, on appellerait des mauvaises herbes. De par leur implantation, ces plantes pionnières forment un mulch et commencent à arrêter l’érosion. Elles fixent les nitrates et rendent accessible à d’autres plantes les nutriments présents dans le sous-sol. Elles rétablissent le délicat équilibre des micro-organismes du sol et peu à peu créent de l’humus. Avec le temps, le sol parvient à accueillir des fleurs et d’autres herbes, des plantes vivaces. Avec le temps, ce sont des buissons et des arbres pionniers ou des vignes qui parviennent à pousser. Et finalement, les conditions deviennent favorables pour des arbres adultes, et là, c’est une véritable forêt qui s’établit. Si l’état de dégradation initial est bien avancé, ce processus peut nécessiter jusqu’à un siècle, voire plus.

Pour restaurer un paysage, on peut accélérer ce processus naturel de succession des espèces en plantant plusieurs espèces utiles au même moment, et ensuite en les laissant évoluer naturellement. Si on observe attentivement, on voit alors les équilibres se transformer. Il est alors possible de guider le système jusqu’à sa maturité, avec le minimum d’intervention pour un résultat optimal.

la nature

Dans une prairie surpâturée, par exemple, on pourra introduire un certain coléoptère bien adapté aux chardons. On peut planter des légumineuses annuelles ou vivaces pour fixer les nitrates au sol ; des espèces utiles comme la luzerne, la consoude, et des échinacées (fleurs des prairies) aideront le système à évoluer. Pour bien lancer la régénération, on peut introduire le long des clôtures des arbres pionniers favorables, comme le robinier ou faux acacia. Ainsi, bien que le champ doive au début être protégé du bétail, il pourra après quelques temps être pâturé, et il produira aussi du bois de chauffage, des herbes et des fruits.

Une fois capturés par l’écosystème, l’énergie et les nutriments vont circuler de nombreuses fois sur place. Ils se renouvèlent ainsi sous diverses formes avant de quitter le site.

Une molécule d’eau par exemple, peut être absorbée par le sol, puis assimilée par la racine d’une plante. La plante peut être mangée par un petit rongeur, qui à son tour va être mangé par un renard, qui à son tour va éliminer la molécule d’eau en urinant sur la terre. Une fois dans le sol, cette molécule d’eau peut être absorbée par un arbre, transpirée dans l’air, ou elle est emportée par le vent et quitte l’écosystème.

Il en va de même pour toutes les ressources apportées sur le lieu, par l’homme ou par les éléments naturels.

  Imiter la Nature

La tendance naturelle de l’énergie et des nutriments est de traverser et quitter un site. Pour les capturer et les utiliser, il faut donc ralentir leur course autant que possible afin que le système ait le temps de les absorber et de les faire circuler sur place, alimentant la vie.

la nature 1

Par exemple : Des rigoles ou des canaux pas très profonds peuvent être creusés sur le contour d’une colline pour ralentir la descente des eaux de pluie. Cela évite l’érosion de la colline en retenant la terre, et cela donne également le temps à l’eau de pénétrer le sol et d’alimenter la nappe phréatique locale. Les nutriments, comme les feuilles et les graines, sont retenus dans la rigole au lieu d’être évacués avec l’eau, et constituent un apport de matière biologique au sol. Les arbres fruitiers et les autres plantes établies le long de cette rigole ou sur ses accotements peuvent s’épanouir grâce à l’eau et aux nutriments retenus. Globalement, la santé de l’écosystème et des plantations s’est améliorée.

Il en est de même des terrasses, lesquelles peuvent également se combiner avec ces canaux.

Cet article est paru dans Passerelle Eco n°17, dans la série de présentation des principes de la permaculture

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels