Le Basilique et ses vertus

3 décembre 2016

H - comme HERBES

 

Nom scientifique : Ocimum* basilicum (famille des lamiacées)

Basilic 1Autres noms : Oranger des savetiers, herbe royale, basilic romain, basilic officinal, basilic commun, grand basilic, basilic aux sauces, pistou. 

Taille : 20 à 60 cm de haut, feuilles atteignant de 2 à 3cm. 

Habitat : Originaire d’Asie du Sud-Est ou d’Afrique centrale, il est actuellement répandu dans le monde entier. Cependant, il nécessite un climat chaud et ensoleillé pour être cultivé. Cette plante apprécie donc une bonne terre de jardin (même si on peut la cultiver en pot) avec une chaude exposition. Il est conseillé de semer ses graines en Mars-Avril sur couche (châssis froid) puis de repiquer en pleine terre ou en pot un mois plus tard. La récolte des feuilles s’effectue de Juin à l’automne (au fur à mesure des besoins). 

Floraison : Été 

Principes actifs et propriétés

Les fines herbes ne sont habituellement pas consommées en grande quantité. Utilisées comme assaisonnements, elles ne peuvent donc pas procurer tous les bienfaits santé qui leur sont attribués. Reste que l’ajout de fines herbes aux aliments, de façon régulière et significative, permet de contribuer, ne serait-ce que de façon minime, à l’apport en antioxydants de l’alimentation. Par contre, la consommation de fines herbes à elle seule ne peut répondre aux besoins en antioxydants du corps.

La majorité des études sur les fines herbes ont été réalisées chez l’animal à partir d’extraits de la plante. L’extrait est utilisé afin d’isoler et de concentrer les principes actifs, ainsi que pour comprendre les mécanismes d’action. Chez l’humain, il est difficile d’évaluer les effets santé de la consommation de fines herbes puisque les quantités consommées sont généralement faibles. 

basilicAntioxydants. Les antioxydants sont des composés qui réduisent les dommages causés par les radicaux libres, des molécules qui seraient impliquées dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et des maladies liées au vieillissement. Quelques chercheurs ont évalué la capacité antioxydante des fines herbes. À l’unanimité, ils affirment que les fines herbes fraîches ont une capacité antioxydante non négligeable, parfois même plus élevée que certains fruits et légumes. Cela démontre qu’effectivement, l’ajout régulier de fines herbes dans l’alimentation contribue à l’apport en antioxydants. 

Le principal antioxydant retrouvé dans les feuilles de basilic est l’acide rosmarinique. Ce dernier agirait de façon synergique avec la vitamine E, ce qui signifie que l’action antioxydante combinée de ces deux composés serait supérieure à l’addition de leur action antioxydante individuelle. D’autres acides phénoliques et des flavonoïdes4 qui possèdent des propriétés antioxydantes se retrouvent également dans le basilic. 

Effet antibactérien

Une récente étude scientifique effectuée avec de l’huile essentielle de basilic a démontré un effet synergique du basilic en combinaison avec un antibiotique couramment utilisé (Ciprofloxacin) dans le traitement d’une infection par les bactéries Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa . Le basilic aurait donc la capacité d’augmenter l’activité antibactérienne de certains médicaments ce qui est tout à fait prometteur dans le traitement de certaines infections. D’autres études chez les humains et non in vitro doivent tout de même venir confirmées ces propos. 

Maladies cardiovasculaires. L’oxydation du cholestérol en circulation dans le sang (lipides sanguins) augmente son pouvoir athérogène, c’est-à-dire sa capacité d’adhérer à la paroi des artères et d’en réduire l’élasticité et la lumière (intérieur des vaisseaux sanguins, là où le sang circule). Ceci augmente le risque d’hypertension et de blocage des artères par d’éventuels caillots. Des chercheurs ont observé une diminution de l’oxydation des lipides, in vitro et chez l’animal, avec un extrait de basilic. L’effet antioxydant de l’extrait de basilic a été obtenu à de très faibles concentrations. Les chercheurs ont également observé une protection accrue des cellules du foie et de l’aorte contre l’oxydation in vivo. Une autre étude chez l’animal a démontré le potentiel cardioprotecteur d’un extrait de basilic sur l’infarctus du myocarde (mort d’une partie du coeur causé par un arrêt de l’apport sanguin). Des études contrôlées devront être réalisées chez l’humain avant de pouvoir affirmer que la consommation de basilic joue un rôle préventif contre l’apparition de maladies cardiovasculaires. 

Diabète. Une étude effectuée chez le rat a permis de mettre en évidence le potentiel hypoglycémiant d’un extrait de basilic. Les chercheurs ont constaté que, parmi les extraits de plantes testés, le basilic entraînait la plus grande baisse du taux de sucre sanguin. Notons toutefois que c’est avec le médicament utilisé en comparaison que l’effet a été le plus marqué puisque ce dernier a la propriété de provoquer une hypoglycémie en stimulant la production d’insuline. Une revue de la littérature effectuée en 2004 conclut, quant à elle, que le basilic fait partie de quelques herbes médicinales ayant un impact potentiel sur le contrôle du diabète de type 2. Cependant, les auteurs ont également affirmé qu’il n’y avait pas de preuve suffisante pour pouvoir recommander les extraits de plantes évalués (dont le basilic) dans le contrôle de ce type de diabète. 

Utilisation : Usage médicinal :

- Antispasmodique

- Stimulant

- Diurétique

- Vulnéraire

- Tonique

- Stomachique

- Emménagogue

- Indiqué contre les vertiges, les défaillances, migraines nerveuses, angoisses, asthénie nerveuse, épilepsie, coqueluche, goutte, règles insuffisantes.

- Conseillé en bain de bouche pour aider à soigner les aphtes.

 basilic0

Légendes et histoire :

- Plante aromatique utilisée en cuisine depuis des siècles, le basilic était avant tout une plante sacrée en Inde et au Népal, tantôt offerte en offrande à Krishna (avatar de Vishnu), tantôt permettant de se propicier l’amour et la protection de Paravati ou d’une autre shakti de Shiva.

- Dans plusieurs histoires, cette plante est associée à la mort, permettant notamment de conserver la tête d’un amant mort (conte de Boccace).

- Le basilic entrait dans le processus de momification en Egypte ancienne.

- En Iran et en Malaisie, le basilic était planté sur les tombes.

- C’est en Grèce et à Rome qu’il devint ensuite un symbole d’herbe royale et de fertilité. 

Symbolisme : Protection – dévotion – foi – royauté – sorcellerie – haine – érotisme – mort

– divination. 

En magie et Chamanisme :

* L’un des usages les plus anciens seraient de repousser les mauvais esprits.

* Protection de la maison.

* Les feuilles et les brins de basilic sont utilisées pour attirer les bonnes fées, l’amour, le bonheur et la chance.

* Distiller la passion, favoriser la foi.

* Favoriser grossesse harmonieuse, accouchement et lactation.

* Exorcisme.

* Enchantement érotique.

(rappel : les feuilles sèches n’ont pas la même efficacité que celles fraîches) 

Divinités associées : les shaktis de Shiva, Krishna, Lakshmi. 

A noter : Éloigne les mouches et les moustiques. Le basilic ne souffre pas de parasitage. 

Quelques exemples d’utilisations: 

* Pour un bain reposant :

Ajouter dans l’eau du bain une infusion réalisée à partir d’une cinquantaine de feuilles de basilic et d’un litre d’eau.

* Pour combattre la chute des cheveux, leur donner éclat, brillance et volume:

Faire infuser 150g de feuilles fraîches dans 1 litre d’eau pendant 20 minutes, presser les feuilles et filtrer.

Utiliser le liquide obtenu pour rincer les cheveux après un shampoing.

* Pour calmer la toux:

Laisser infuser 20g de feuilles et fleurs de basilic dans 1 litre d’eau pendant 10 minutes.

En boire entre les repas (3 fois par jour).

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels