Entrer en contact avec les fées

28 novembre 2016

Z - Certaines Légendes

 

 

Il est plus facile qu’il n’y paraît d’entrer en contact avec les fées, bien que ce ne soient pas toujours celles que nous souhaitons qui se présentent à nous. Se rendre dans les bois, dans un parc ou un jardin peut nous aider à mieux les percevoir, mais ne sont pas les conditions indispensables pour les ressentir et les contacter. En réalité ce serait sur nous-même qu’il serait essentiel de travailler. En effet, les fées sont sensibles aux vibrations émotionnelles et mentales dégagées par les êtres vivants. Aussi, elles se montrent plus disposées envers les humains qui sont bien intentionnés à leur égard et ceux ayant une certaine pureté de coeur et d’esprit. Il semblerait qu’elles passent un certain temps à étudier les comportements et attitudes des humains souhaitant les aborder avant de décider de se rendre ou non perceptibles.

 fée

  

Pour faire le premier pas (conscient) dans votre relation, voici deux des façons les plus simples de les contacter :

S’adresser oralement (ou en pensée) à elles dans un endroit calme. Partez du principe que votre demande les attirera et qu’elles l’écouteront même si vous ne discernez pas leur présence. Formulez votre intention de les rencontrer, de vous associer à elles (ou autre) le plus clairement possible et avec le plus grand respect. Les mots simples du coeur sont souvent les plus parlants. 

Inclure les fées dans votre quotidien et votre vie magique. A travers les rituels, les méditations, créations artistiques/artisanales ou autres, ajoutez des moments, des gestes, des lieux ou des offrandes à la seule intention des fées pour qu’elles se sentent les bienvenues là où vous le souhaitez et accueillies dans votre vie. 

Fée offrande

 

Les offrandes

Il ne s’agit bien sûr ni d’apaiser leur courroux ni de payer pour être payés en retour, mais plutôt d’un échange désintéressé. Tel le plaisir d’offrir un cadeau à un/e proche pour lui signifier que nous l’apprécions et pensons à elle/ lui, que cette personne est importante pour nous. Voici diverses offrandes possibles, gardez bien à l’esprit que votre approche doit tenir compte du type de fées que vous souhaitez contacter (voir Partie 1 dans le numéro Lune Bleue n°7  - Imbolc 2012 et lectures complémentaires). 

Enfin, sachez que si les fées apprécient certaines offrandes, notamment alimentaires, elles n’en retirent que l’énergie substantielle, ne pouvant consommer l’énergie purement physique.

Nourriture : le beurre, le lait, le miel et le chocolat sont leurs péchés mignons. Les produits sucrés et autres pâtisseries sont souvent bien appréciés. Veillez à ce que leur composition soit la plus naturelle possible.

Création : si vous êtes créatif-ve, consacrez l’une de vos oeuvres aux fées, un objet à leur seule intention. Pour ce faire, vous pouvez vous baser sur la vision que vous entretenez d’elles et les sentiments que vous nourrissez à leur égard. 

Espace : dans le jardin, à l’intérieur, réservez un petit lieu destiné aux fées où vous pourrez placer des objets qu’elles apprécient, des plantes, des cristaux, des statuettes à leur effigie ou d’autres offrandes… 

Percevoir les fées

Quelle qu’ait été votre démarche jusqu’à présent, nous voici maintenant à l’instant charnière. La plupart d’entre vous n’auront pas pu voir physiquement une fée et n’en verront peut-être jamais. Mais avant de se résigner, voici d’autres possibilités pour les percevoir :

La clairvision : cette vision est en réalité intérieure et peut se pratiquer les yeux ouverts ou fermés. Pour s’exercer nous pouvons regarder les choses de côté sans chercher à les voir vraiment. Il s’agit d’une façon de voir l’aura et de discerner les énergies autour de soi. Selon les personnes, des formes blanches, translucides et/ou colorées, troubles ou précises sont perçues.

La clairaudience : sur la même base, en se coupant des sons extérieurs et en cherchant à écouter au-delà, nous pouvons entendre des messages, des murmures et des musiques inédits.

La clairsentiance : en prêtant attention à nos sentiments et sensations internes, nous pouvons ressentir ou percevoir très physiquement la présence des fées. De la même façon qu’une énergie négative peut nous rendre malade ou bougon-ne, une énergie positive ou familière nous rendra plus léger et joyeux-se et ce, apparemment, sans raison.

Chacun-e de nous possède une affinité avec l’une de ces capacités même si elle reste embryonnaire. Seuls l’exercice et la méditation leur permettent de s’épanouir si elles ne le sont déjà.(¹)

 fée

Affinités et associations

Pour faciliter le développement de la relation et travailler avec les fées, il importe bien sûr de connaître leurs goûts et leurs domaines de prédilection. Étant liées aux esprits de la nature, les fées apprécient normalement tout ce qui est naturel. Voici quelques-unes de leurs affinités principales :

Arbres : les arbres à sorcières (portant dans leurs ramures différentes essences – au moins trois), l’aubépine (arbre sacré pour les fées), le hêtre (dont l’autre nom «fayard» veut dire «arbre à fées»), le noisetier (il est dit que les fées aiment se cacher derrière ses branches) et le  pommier (comme ceux de l’île d’Avalon au fruit magique de la connaissance). 

Êtres : les Chats-Fée, les Chevaux-Fée, les Dragons-Fée, certains dragons (voir plus bas), les divinités citées dans la Partie 1, les esprits animaux en général (notamment les chats, les chevaux, les loups et les chouettes), les licornes… 

Gnomes : Roi draconique Graël / Archange Uriel / cité féerique de Falias / pierre de Fal Ondines : Roi draconique Naëlyan / Archange Gabriel / cité féerique de Murias / chaudron de résurrection Salamandres : Roi draconique Fafnyr/ Archange Michael / cité féerique de Finias / lance de lumière Sylphes : Roi draconique Sairys / Archange Raphael / cité féerique de Gorias / épée de vérité

Fleurs : camomille, géranium, jasmin, lavande, myosotis, roses et les fleurs à clochettes (certaines fées s’en feraient des jupes).

Fruits : particulièrement les baies

Herbes : basilic, chardon béni, chèvrefeuille (++), coriandre, euphraise, grande aunée, gui, herbe à chat, marjolaine, menthe, millepertuis, romarin, thym (++), trèfle. 

Magies : toujours selon les types de fées, nous retrouvons plus facilement la magie verte, blanche, le chamanisme, la magie runique, draconique, le druidisme, parfois la magie angélique et différents courants de la Wicca (notamment les courants à tendance celtique telle la Faery Wicca). 

Minéraux : l’aigue-marine, les cristaux de quartz, le diamant, la pierre de lune, le quart laiteux, le quartz rose, le rubis et la staurolite (pierre en forme de croix dite «pierre des fées»). 

Symboles : l’heptagramme (étoile à sept branches ou étoile des Fées), les symboles celtiques en général, les spirales, les flocons de neige, les runes fehu, wunjo, eihwaz, perthro, elhaz et dagaz.

 fée résumé

Exemple de rituel

Que vous ayez déjà ou non rencontré ou perçu les fées, voici un rituel pour commencer à pratiquer la magie des fées. Vous pouvez bien sûr l’introduire dans une cérémonie, avec d’autres rituels et  d’adapter selon vos goûts et convenances. Avant de commencer, que vous soyez à l’intérieur ou en extérieur, veillez à ne pas être dérangé (bruits, amis, téléphones, animaux, etc). Si vous en possédez déjà, n’hésitez pas à revêtir les habits que vous utilisez pour la magie ou la méditation. Prenez ensuite le temps de vous couper de vos activités antérieures, de vous concentrer en effectuant de longues et lentes respirations. 

1)     Tracez un cercle magique : tendez vos deux mains devant vous et, en partant de l’est vers le sud, effectuez un tour complet sur vous-même. Répétez tranquillement ce mouvement en visualisant un faisceau d’énergie bleutée sortir de vos paumes. 

2)     Saluez les directions : pour votre troisième tour, saluez en premier les énergies de l’est en formulant par exemple : «J’appelle les énergies de l’est et des sylphes (formulez vos intentions principales pour ce rituel, comme «et je leur demande de me purifier, de me protéger et de m’équilibrer»). Soyez les bienvenus.» Visualisez un heptagramme.² Continuez dans le sens des aiguilles d’une montre en associant le sud et les salamandres, l’ouest et les ondines, le nord et les gnomes. Enfin, revenez à l’est et terminez par : «J’appelle les énergies du centre et des Fées de l’Éther (…). Soyez les bienvenues.» 

3)     Le rituel : à ce stade, vous pouvez continuer par une méditation (comme celle proposée dans la troisième partie), une création artistique, un travail magique…(³)  Vous pouvez aussi écrire une lettre aux fées pour vous présenter (voir la partie «entrer en contact avec les fées»), leur faire une demande, des voeux de prospérité. Écrivez avec votre coeur. Gardez quelques minutes la lettre en main en pensant clairement à vos intentions. Puis une fois vos activités terminées, entamez la fermeture du cercle. 

4)     Remerciez les directions : en commençant par le centre (à l’est) et les Fées de l’Éther, présentez-vous à chaque direction pour les remercier. Vous pouvez formuler ainsi : «Je remercie les énergies du centre et des Fées de l’Éther. Merci.» Continuez jusqu’à l’est (en allant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre) et terminez en disant : «Je remercie les énergies de l’est et des sylphes. Merci. Soyez tous bénis.» 

5)     Fin du rituel : refaites un deuxième tour dans le même sens. Cette fois, visualisez soit votre cercle de lumière bleu se dissiper soit l’énergie revenir dans vos paumes. Enfin, faites un dernier tour pour conclure. Si vous avez choisi d’écrire une lettre, conservez-la à l’abri des autres jusqu’à pouvoir l’enterrer dans un bois ou un jardin. Vous pouvez aussi la donner aux fées des eaux, à celles du feu voire la conserver sur votre autel féerique. 

Résumé

Les fées, par leur essence, nous convient à la magie. S’il n’est pas toujours aisé de les voir physiquement, elles se laissent souvent approcher et percevoir par les êtres animés de bonnes intentions et ayant un coeur pur. Ce sont de joyeuses partenaires en magie et vous révèleront plus d’un secret, s’amusant parfois à vous en apprendre plus sur vous-même que sur les univers mystérieux. Mais au-delà de la magie, c’est une véritable relation que les fées vous proposent de tisser. Une relation qui peut s’épanouir dans de nombreuses directions, notamment spirituelles. Et c’est précisément vers ces directions que nous continuerons ce voyage féerique dans la troisième et dernière partie.

 fee 40

1 – Pour développer ces talents, voici deux exemples de livres proposant des exercices simples et faciles à mettre en pratique : 

- La bible de la parapsychologie, de Jane Struthers, éditions Guy Trédaniel

- Développez vos facultés psychiques et spirituelles, de Serge Boutboul,éditions Exergue.

2 – Vous pouvez visualiser les heptagrammes en blanc ou leur associer des couleurs correspondant à leurs éléments respectifs (ex : bleu pour l’air, jaune ou rouge pour le sud, rose, turquoise ou violet pour l’ouest, vert ou marron pour le nord et blanc ou irisé pour le centre.

3 – N’oubliez pas de réunir les ingrédients et accessoires nécessaires à la

suite du rituel au centre du cercle avant de le former… 

 

Pour aller plus loin :

- Elfes et Fées, de Sirona Knight, éditions Marabout

- La bible des Fées, de Theresa Moorey, éditions Guy Trédaniel

- Fairy Magic, de Rosemary Ellen Guiley, éditions Thorson 

Crédits illustrations :

- Amandine Labarre : http://amandine.labarre.free.fr/  , http://amandinelabarre.blogspot.com/

- Selina Fenech : http://selinafenech.com/

- Wiki Commons

Bibliographie complète sur le forum de la LWE http://la-lwe.bbfr.net/

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels