Le GLAND, fruit du Chêne

30 octobre 2016

a - le CHENE

 

 

le glandLe gland est riche en amidon et fait partie de la nourriture habituelle des sangliers et des écureuils. Il peut en temps de famine se révéler une alimentation acceptable pour les hommes, mais la présence de tanins, substance astringente, en quantité appréciable en limite naturellement l’absorption, de même que l’afflux d’anthocyane au printemps qui colore le gland en rouge ou orange. Cette coloration permet aussi de le camoufler aux yeux des herbivores qui confondent rouge et noir.

Les cupules de glands peuvent fournir d’excellentes teintures naturelles : beige, gris, noir pour le chêne velani, dont en particulier Quercus macrolepis, présent en Turquie et en Grèce, Albanie, Algérie, Chypre et Crète. Leurs cupules, de la taille d’une pomme, sont récoltées après deux ans de maturation.

Dans les pays du Maghreb, le gland est connu sous le nom de belot ou baloute (en arabe) et ablud (en kabyle, prononcé « avelodh »), peut-être en relation avec l’espagnol bellota ; le jambon ibérique issu de porcs nourris exclusivement aux glands porte ainsi l’appellation de jamón ibérico de bellota.

Les jeunes chênes ne produisent pas de glands, et les productions annuelles dites « glandaies » sont chez le chêne particulièrement irrégulières, ce qui peut avoir des répercussions sur la santé des populations de sangliers ou d’autres animaux se nourrissant de glands. Autrefois, en Europe, on menait les cochons manger les glands en forêt, mais cette activité était réglementée ou taxée, plus ou moins selon les régions.

La récolte des glands a lieu entre fin septembre et fin octobre. La meilleure période étant entre le 10 octobre et le 1er novembre.

Vous pensiez peut-être que ces glands n’avaient aucune utilité ? Et bien vous vous trompez ! Les glands peuvent se manger mais pas n’importe comment ! 

Les glands contiennent à l’état brut du tanin, c’est un poison pour nous, nous ne pouvons donc pas les manger tels quels.

Je vous propose de découvrir comment en faire de la farine afin de se faire de bonnes crêpes aux glands ! 

Pas question de glandouiller, au boulot ! 

crèpe aux glands

Il vous faudra ramasser entre  9-12 kg pour 1 kg de farine. Une fois vos paniers bien remplis, jetez-les dans de l’eau bouillante pendant environ 2 minutes, c’est un peu comme quand on monde les tomates par exemple, cela permet de retirer la peau (en l’occurrence l’écorce) plus facilement. Une fois écorcés il faudra les faire cuir dans de l’eau à feu doux pendant 5 minutes, puis changer l’eau (qui aura pris une teinte marronnée), et recommencer le procédé jusqu’à ce que l’eau soit complètement claire, signe qu’il n’y a plus de tanin. 

Une fois l’opération terminée, il faudra les laisser sécher au soleil ou à défaut sur une source de chaleur artificielle (radiateur ou cheminée)

Vous pourrez enfin le passer au moulin pour en faire de la farine.

 

Idéal pour une bonne partie de crêpes, de quoi épater les amis ! 

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels