Le fruit du Chêne, symbole de fécondité chez la femme

28 octobre 2016

a - le CHENE

Le gland est le symbole de la fécondité, de la croissance spirituelle, de la prospérité et de la vérité. C’est d’ailleurs pour cette raison que les glands ornent les cordes du chapeau d’un cardinal. Le gland est un noyau qui devient un chêne.

 le gland

La longévité

Le gland est associé à la prospérité et à la longévité, en raison de la longue vie du chêne. Aussi, une tradition européenne consiste à toujours garder un gland dans sa poche afin d’avoir une vie prospère et longue.

 

La fertilité et la luxure

Le gland symbolise aussi bien la fertilité masculine que féminine. En effet, deux glands côte à côte représentent les testicules ; tandis que la forme du gland à moitié enveloppé par une calotte, mais dépassant celle-ci, représente le nourrisson qui émerge de l’utérus.

Mais le gland peut aussi s’inscrire dans une symbolique négative. En effet, le gland est l’aliment du porc. Or, cet animal est associé au démon et à la luxure.

  • Définition : Fruit du chêne  contenant une grosse graine farineuse, enveloppée à sa base dans une cupule à fines aspérités. Aliment des sangliers !
  • Étymologie : Du lat. glans, glandis, fém. « gland de chêne »
  • Symbolique : Le gland symbolise la puissance de l’esprit. Celui qui se nourrit de gland se nourrit de la vérité.« Le gland fut souvent considéré comme symbole de fécondité et de prospérité. Car nos ancêtres savaient que c’était à partir de la graine contenue dans ce petit fruit qu’un nouveau chêne qui deviendra plusieurs fois centenaire pouvait naître. »Le gland est un symbole sexuel masculin, d’ailleurs le mot est le même dans la langue française.

Le druide, représenté par le sanglier communique avec les forces de la nature par le chêne, lien entre le ciel et la terre. Il nourrit ses élèves les marcassins avec les glands de la vérité et leur permet ainsi d’avancer vers la connaissance.

Les glands dans la nutrition

Les glands sucrés de la variété ballote (la douceur des fruits serait liée à la chaleur du climat) sont consommés depuis très longtemps en Espagne, en Italie et en Afrique du Nord. Cultivé en Andalousie en vergers dans la région littorale le chêne vert fournissait des fruits qui se mangeaient grillés comme les marrons. On en extrayait une huile en Afrique du Nord et on l’utilisait comme succédané du café après torréfaction. Les glands entrent également dans la préparation du « racahout » des Arabes et « palamoud » des Turcs. La farine de glands doux mélangée au cacao est employée avec succès en Espagne contre l’entérite. Les glands de chêne nourrissaient également de nombreux animaux, rongeurs, cerfs, sangliers, oiseaux, alors que les feuilles nourrissaient les vers à soie en Asie orientale et étaient utilisés comme engrais pour les champs chez les cultivateur chinois qui les mélangeaient à de l’argile grasse. Actuellement les glands sont encore très appréciés et sont vendus comme fruits secs en Afrique du Nord.

À propos de francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Voir tous les articles de francesca7

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Et si hier, aujourd'hu... |
Cacophony |
Eazyhome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Uneviebleue
| Clairementpassimple
| Luniversdadanaels